Our Story

Lorem ipsum dolor sit amet, consectetuer. Proin gravida nibh vel velit auctor aliquet. Aenean sollicitudin, lorem quis bibendum auctornisi elit consequat ipsum, nec sagittis sem nibh id elit.

Working Hours

Monday - Friday 09:00AM - 17:00PM
Saturday - Sunday CLOSED

Latest News

    No posts were found.

Haut
Nicolas BARBIER, Auteur à Les 1000 et UN Loisirs
fade
3
archive,author,author-nbarbier,author-3,mkd-core-1.0,mkdf-social-login-1.0,mkdf-tours-1.0,voyage child-child-ver-,voyage-ver-1.1,mkdf-smooth-scroll,mkdf-smooth-page-transitions,mkdf-ajax,mkdf-grid-1300,mkdf-blog-installed,mkdf-breadcrumbs-area-enabled,mkdf-header-standard,mkdf-no-behavior,mkdf-default-mobile-header,mkdf-sticky-up-mobile-header,mkdf-dropdown-default,mkdf-fullscreen-search,mkdf-fullscreen-search-with-bg-image,mkdf-search-fade,mkdf-side-menu-slide-with-content,mkdf-width-470,mkdf-medium-title-text,wpb-js-composer js-comp-ver-4.12.1,vc_responsive
Les 1000 et UN Loisirs / Articles posted by Nicolas BARBIER
2 Fév

Le séjour « ASSP » vu par les élèves et les enseignantes

Veillée d’armes à J-3 avant le départ du séjour « ASSP » dont nous vous avons parlé en début de semaine. Ce vendredi matin, dernière réunion technique au Lycée Ile de Flandre avec les élèves et les enseignantes pour Guillaume Regnaut, Chargé de mission de l’association (Directeur du séjour) et Clément Poirier, IDE, Responsable bénévole du suivi sanitaire de nos activités et membre du Conseil d’Administration (Adjoint sanitaire du séjour).

À cette occasion nous avons pu rencontrer les trois professeures de la classe de terminale ASSP qui accompagneront le groupe : Manuella De Burggraeve (professeure principale de la classe de terminale ASSP) ; Laure Americh (enseignante en biotechnologie option santé environnement) et Marie Ricquart (enseignante STMS professeure ressources handicap).

 

Dans un premier temps, parlons de la genèse de ce projet. D’où est née cette idée d’organiser un séjour pédagogique en lien avec 1000 et UN Loisirs, avec pour but de valider des compétences professionnelles pour le baccalauréat professionnel ASSP ?  

Marie Ricquart : « C’est une idée de Catherine Gonez, professeure de l’établissement, membre du Conseil d’Administration de l’association et qui d’elle-même, depuis plusieurs années faisait grandir cette idée et se disait que ce serait un projet intéressant que de mettre en relation l’association et la filière ASSP afin de faire quelque chose ensemble ».

Laure Americh : « De plus, dans la filière ASSP, il y a trois domaines spécifiques dans ce cursus : enfants, adultes et personnes en situation de handicap. En terminale ASSP il est difficile de trouver un stage dans le domaine du handicap car les structures favorisent les étudiants majeurs. Ce qui n’est pas forcément le cas à ce niveau-là ».

Qu’est-ce qui vous a poussé à soutenir ce projet et à le mener à terme ?

Manuella De Burggraeve : « C’est une idée à laquelle nous avons toutes les trois réfléchi et nous avons toutes été poussées par cette envie commune de se lancer dans ce projet et de s’investir. C’est une nouvelle expérience pour les élèves mais également pour nous, qui sommes habituellement, dans un cadre et un environnement beaucoup plus scolaire nous abordons principalement l’aspect théorique. C’est une expérience qui va nous permettre d’évaluer les élèves directement sur leurs lieu de stage, de les accompagner et également de vivre avec eux une mise en situation ».

Ce séjour est une double première régionale. Que pensez-vous de la liaison entre l’éducation nationale et les organisateurs de séjours adaptés ? Que cela vous inspire-t-il ?

Marie Ricquart : « Effectivement, c’est une double première régionale et nous en sommes ravies. Ce projet est devenu concret grâce à la validation de notre chef d’établissement mais aussi avec l’aide de l’association qui à apporter un soutien considérable à cette réalisation. C’est pour nous un projet valorisant pour notre établissement et nous espérons la plus grande réussite à ce projet afin de le pérenniser dans les années à venir ».

Laure Americh : « Nous pensons que cette co-production est une notion importante à mettre en place car elle facilite les échanges entre les différents acteurs et nous permet d’avoir une véritable évaluation des élèves pendant et sur leur lieu de stage. Nous allons pouvoir avoir un meilleur accompagnement et suivi des élèves ».

Manuella De Burggraeve : « C’est un projet test qui va nous permettre d’évaluer si celui-ci pourra perdurer dans le temps. Tout cela va apporter une expérience professionnelle aux élèves qui pourront ainsi témoigner de cette expérience unique auprès de leurs prochains camarades qui auront peut-être l’occasion de participer à ce type de séjour. En tout cas du côté du corps enseignant, nous souhaitons le pérenniser car il nous permet d’apporter du concret à notre filière ».

À quelques heures du départ, comment imaginez-vous le séjour ? Quel état d’esprit abordez-vous ? Quelles sont vos attentes vis-à-vis de ce séjour ?

Marie Ricquart : « Ce séjour nous inspire de l’envie, de l’appréhension mais aussi de la nouveauté. Nous sommes rassurées d’être face à une classe dynamique et plus que motivée ».

Laure Americh : « C’est un réel challenge pour nous car c’est un investissement personnel étant donné que nous avons dû nous organiser au niveau de l’établissement ainsi que de nos familles ».

Manuella De Burggraeve : « Nous avons hâte de voir comment les élèves vont vivre en collectivité, de voir s’ils arrivent à travailler en équipe, mais aussi hâte d’évaluer leurs compétences de soignants, ce que nous ne pouvons voir pas habituellement ».

 

Nous avons pu également questionner 3 élèves, Olympe, Yoahn et Émeline.

 

Que pensez-vous de cette expérience inédite et qu’attendez-vous de ce séjour ?

Olympe : « Je pense que c’est une bonne expérience qui va nous permettre d’approfondir nos connaissances ».

Yoahn : « Cette expérience change du cadre scolaire et permettre de voyager ».

Émeline : « C’est une belle occasion de savoir si on a choisi la bonne filière, de me conforter dans mes choix professionnels à venir ».

Quelles sont les valeurs et les points forts que vous inspire ce projet ?

Olympe : « Nous espérons une bonne entente avec toute la classe, les professeurs, ainsi que l’équipe d’encadrement de l’association. Nous sommes une petite classe de 14 élèves et nous sommes solidaires. De plus, nous sommes impatients de partir car cela fait plus d’un an que nous attendions la concrétisation de ce projet ».

 

Nous retrouverons ces mêmes acteurs après le séjour afin d’avoir leur ressenti vis-à-vis de cette expérience unique !

 


Propos recueillis, article & photos : Valentine Delerue, 1ère BTS communication actuellement en stage au sein de l’association.

30 Jan

Les sports d’hiver pour tous : un projet inédit et solidaire !

En partenariat avec le Lycée Ile de Flandre d’Armentières, 11 personnes en situation de handicap vont bénéficier d’un séjour de vacances dans le Jura du 05 au 09 février, encadrés par une équipe totalement inédite : une première régionale que nous sommes très heureux de porter. Un projet soutenu par le Rotary Club d’Armentières.

 

Après un travail préparatoire de près de deux ans, c’est la dernière ligne droite avant le grand jour !

Le postulat de départ du projet est relativement « simple » : organiser un séjour de sports d’hiver adapté pour un petit groupe d’adultes en situation de handicap et polyhandicap… MAIS en lui revêtant un double caractère inédit et totalement innovant :

1) L’encadrement est effectué par une équipe mixte composée à la fois d’intervenants expérimentés 1000 & UN Loisirs et par 14 élèves de terminale ASSP (accompagnement soins et services à la personne) du Lycée Ile de Flandre d’Armentières présents dans le cadre d’un stage obligatoire et validant pour les épreuves du baccalauréat. Ainsi chaque intervenant 1000 & UN loisirs accompagnera 3 élèves dans tous les gestes de la vie quotidienne et lors  des activités ;

2) Un projet participatif et solidaire car les élèves sont impliqués en amont dans la construction de leur propre terrain de stage qui, au delà de valider des compétences professionnelles, permet à 11 bénéficiaires de découvrir les joies de la neige ;

Une co-production éducation nationale/organisateur de séjours adaptés totalement inédite donc et qui constitue une première régionale.

Ce projet, qui a pour but d’être pérennisé tous les ans, a reçu le soutien financier du Rotary Club d’Armentières.

Rendez-vous lundi 05 février à 7h00 devant le Lycée Ile de Flandre, quai de la dérivation à Armentières pour la prise en charge des élèves et à partir de 08h00, Maison du Temps libre à Erquinghem-le-Sec, pour la prise en charge des vacanciers.

 


Caractéristiques du séjour

Bénéficiaires : 11 vacanciers adultes polyhandicapés

Encadrement : 5 encadrants formateurs 1000&UN Loisirs + 14 élèves de terminale Bac pro ASSP et 3 enseignantes du Lycée Ile de Flandre d’Armentières

Destination : St Laurent en Grandvaux (Jura)

Hébergement : La Ferme de Léonie (APF)

Activités : initiation ski adapté ; détente & bien-être ; musée du jouet ; animations et veillées…

 

25 Sep

Chasse au trésor pour tous : le village d’Erquinghem-le-Sec pris à l’abordage !

Retour sur le temps récréatif proposé ce samedi 23 septembre dans le cadre des fêtes d’Erquinghem-le-Sec. Un moment de « vivre ensemble » mis en avant par la mixité des acteurs.

Depuis 2009, Erquinghem-le-Sec accueille notre base principale de départ de séjours et de week-ends. Un partenariat précieux avec la municipalité nous permet d’accueillir nos bénéficiaires et leurs aidants dans un cadre à la fois bucolique, fonctionnel et sécurisé.  Ainsi, c’est près de 25 autocars qui transitent chaque année par ce petit village des Weppes où nous nous sentons comme chez nous tant l’accueil y est chaleureux et bienveillant.

Afin de remercier la commune et ses habitants pour leur accueil, nous nous faisons une joie d’y organiser une activité ouverte à tous à l’occasion des fêtes du village. C’est ainsi que le temps de quelques heures ce samedi, le monde de la piraterie a refait surface à Erquinghem-le-Sec !

Sous un soleil radieux et dotés de GPS portatifs, trois équipages mixtes (bénéficiaires et bénévoles de l’association, enfants et adultes du village) sont partis à l’aventure à travers le village tout entier à la recherche de 8 balises mystérieuses. Une bataille sans merci a fait rage pour être les premiers à répondre aux énigmes du Capitaine Élie et ainsi trouver où se cachait son trésor.

L’après-midi s’est poursuivie par un goûter festif animé par les clowns Pipo et Bozoo Agnollettis, pour le plus grand bonheur des plus petits… et des plus grands !

Ce temps récréatif était organisé avec le précieux concours de notre partenaire N’JOY (c), créateur de moments d’aventures ludiques originales.

Rendez-vous dans un an pour les prochaines fêtes du village !

13 Juin

Comme un air de vacances : rendez-vous le samedi 24 juin !

Au fil du temps, le dernier samedi de juin est devenu LE temps incontournable et attendu de tous qui permet à nos vacanciers et à leurs aidants de faire connaissance avec l’équipe d’encadrement de leur séjour.

Vous avez ou vous aller participer à une de nos activités hors été ? Vous souhaitez simplement mieux nous connaître ?

Ce temps associatif est également le cadre idéal pour venir à notre rencontre, découvrir concrètement notre projet, nos activités et nos différents acteurs.

Le tout dans une ambiance 100% conviviale !

Rendez-vous de 15h00 à 17h00, Maison du Temps libre à Erquinghem-le-Sec (entrée libre façon forum).

Infos et contact : 03 20 54 91 35 / contact@les1000etunloisirs.fr

6 Juin

Activités 2017 : retour en images sur les mois d’avril et mai

Après un mois de mars hauts en couleur, avril et mai n’ont  pas été en reste ! Au programme : 1 sortie ludique, 1 événementiel ludique, 1 journée à thème, 2 séjours de vacances mais aussi le week-end de formation de nos équipes de direction de l’été.

Le samedi 08 avril, direction le centre d’entraînement du LOSC pour 10 bénéficiaires et nos bénévoles pour un temps de vivre ensemble autour du football. Le même jour, plus de 40 vacanciers (enfants et adultes) ont pris la direction de la Vendée pour une semaine dédiée aux activités nautiques.

Le 15 avril, outre le retour de nos deux séjours, a eu lieu notre traditionnelle chasse à l’oeuf : un beau moment de convivialité pour nos bénéficiaires, leurs aidants et nos bénévoles.

Le 30 avril, direction le carnaval de Steenvoorde pour une dizaine de bénéficiaires et autant de bénévoles : une énième sortie très réussie !

Enfin les 20 et 21 mai, grand temps de formation pour nos équipes de direction des séjours d’été. Pour l’occasion, nous avions investi la base des Éclaireurs et Éclaireuses de France de Morbecque : échanges de pratique, formations techniques et cohésion étaient les maîtres-mots de ce week-end.

18 Mai

Le bon diag’ au bon prix… pour une action solidaire !

À l’occasion du lancement de sa nouvelle agence spécialisée en diagnostics immobiliers, Vincent PETTINATO a souhaité mettre en place un parrainage avec notre association.

Compétent, professionnel et humain : voici les 3 qualificatifs qui résument parfaitement la personnalité de Vincent.

Ce dernier avait à cœur de donner encore plus de sens à son métier. L’ouverture de sa nouvelle agence lui en a donné l’occasion.

Sensible à notre action et aux valeurs que nous portons, partant du principe que l’ « on peut tous être concernés un jour« , Vincent nous a proposé de nous soutenir par la mise en place d’un produit partage auprès de ses clients : de mai 2017 à septembre 2018, il nous reversera 1 euro par diagnostic réalisé dans le but de financer une sortie ludique pour nos bénéficiaires qui se déroulera fin 2018.

Particuliers comme professionnels, n’hésitez pas à faire appel à ses services : vous savez qu’en plus d’avoir un interlocuteur de qualité, vous participerez à une action solidaire !

https://www.facebook.com/PettinatoVincent/

12 Mai

Septentrion tours, la petite agence de voyage au grand cœur !

À la création de leur agence il y a un an, Aline et Nicolas ont tout de suite souhaité s’engager auprès de notre association. Depuis février 2017, ils nous ont ainsi  organisé et accompagné bénévolement 3 sorties culturelles.  Partons sans plus attendre à leur rencontre ! 

Propos recueillis par Nicolas Barbier, Chef de projet de l’association.

 

NB : Aline et Nicolas, pouvez-vous vous présenter en quelques mots ?

Aline : « J’ai 33 ans, je suis originaire de Quièvrechain dans le Valenciennois. Après deux ans passés en Allemagne, j’ai obtenu le diplôme de guide-interprète national à Boulogne-sur-Mer, ainsi que le concours de guide-conférencier des Villes et Pays d’Art et d’Histoire du Nord-Pas-de-Calais, ce qui m’a permis d’exercer des fonctions de guide touristique dans les villes de Douai, Lille, Lens-Liévin et Saint-Amand-les-Eaux ».

Nicolas : « J’ai 35 ans, je suis originaire de Godewaersvelde dans les Flandres. Après avoir roulé ma bosse en Irlande, j’ai également obtenu un diplôme de guide-interprète national à Boulogne-sur-Mer et travaillé plusieurs années en tant que guide-accompagnateur en Europe ».

NB : Parlez-nous de votre agence, Septentrion tours…

Aline : « Septentrion Tours est, dans le jargon, une agence réceptive que nous avons créée en janvier 2016. Nous imaginons, organisons et réalisons des circuits touristiques et des sorties culturelles pour des groupes dans les Hauts-de-France. Avec presque 150 km de littoral, plus de 250 musées dont certains sont labellisés musées de France, 130 sites classés à l’UNESCO, 5 parcs naturels régionaux et une gastronomie sans pareille, les Hauts-de-France sont une région à découvrir !

Nous nous sommes rencontrés tous les deux en 2008 à l’Université du Littoral Côte d’Opale lors de la licence professionnelle de Développement et Protection du Patrimoine Culturel. C’est au cours de cette formation qu’est née l’idée de Septentrion Tours. Après 6 ans d’expérience professionnelle, nous avons constaté le développement d’infrastructures culturelles, par exemple l’ouverture du Louvre-Lens, le classement à l’UNESCO du bassin minier, l’agrandissement de Nausicaa… Nous y avons vu l’opportunité de créer Septentrion Tours, conscients du potentiel touristique de la région que nous connaissons passionnément.

En ce moment, Nicolas sillonne le Parc Naturel Régional des Caps et Marais d’Opale avec des touristes suisses. Pour ma part, je rentre d’un séjour en Baie de Somme où   les voyageurs ont pu, entre autres, profiter des Rencontres Internationales de Cerfs-Volants.

Quelques projets touristiques sont à venir : un séjour en Flandre Maritime avec des personnes âgées à mobilité réduite, un autre dans le Boulonnais avec des senior sur le thème de l’artisanat, et enfin un séjour pour randonneurs dans les merveilleux paysages de la Baie de Somme et la Cote d’Opale, un circuit sur le thème des marchés de Noël, « Noël blanc chez les Gueules Noires »…

En outre, notre candidature a été sélectionnée pour un concours de jeunes créateurs d’entreprise dans la région. Soutenance fin mai… A suivre !

Pour finir, nous projetons de nous rasseoir sur les bancs de la fac de Boulogne-sur-Mer en septembre prochain afin de suivre un master d’Ingénierie du Tourisme Littoral ».

NB : D’où vous est venu l’envie d’agir à nos côtés ?

Aline : « Croyant au droit au voyage et à la culture pour tous, nous avons souhaité, dès le tout début de la création de Septentrion Tours, nous impliquer auprès d’une association afin de mettre à disposition notre savoir-faire de professionnels du tourisme en Hauts-de-France.

La sœur de Nicolas est bénévole pour les 1000 & UN loisirs et elle nous a partagé, toujours avec beaucoup de joie, son expérience auprès de l’association.

Après quelques rencontres entre nous, est né le projet d’une collaboration sous la forme, pour le moment, que nous lui connaissons aujourd’hui : des sorties culturelles proposées et accompagnées bénévolement.

En 2017, nous avons donc organisé et accompagné différentes sorties sur le thème des Géants : en février une visite à la Maison des Géants d’Ath suivie d’une activité de création artistique, en mars une visite de l’atelier des Gigottos Automates à Esquelbecq à l’issue de laquelle nous avons construit des personnages en matériaux de récupération, en avril une sortie à Steenvoorde à l’occasion du Carnaval d’été, où nous avons pu voir une trentaine de géants portés accompagnés de leurs fanfares. Viendra dans quelques jours un spectacle de Bruno Dehondt, le créateur des Gigottos Automates.

Et s’il y a un mot pour résumer ces sorties, permettez la répétition : beaucoup de joie ! »

 

NB : Merci à tous les deux pour votre engagement au service de notre projet et votre disponibilité pour cet entretien. Rendez-vous le 27 mai à Erquinghem-le-Sec pour le spectacle d’automates ! (cf la rubrique « activités » : Les turpitudes de ciboulette la biquette)

Tout savoir sur Septentrion tours :

www.septentriontours.com

https://www.facebook.com/SeptentrionTours/

PORTRAIT CHINOIS

Aline et Nicolas, si vous étiez…

…Une ville des Hauts de France ? Lille : incontournable centre culturel névralgique de la région ! Pour la diversité de ses monuments offrant un panorama exceptionnel de l’histoire de l’architecture.

…Un paysage des Hauts de France ? Un terril : symbole fort de la région, témoin de presque trois siècles d’extraction du charbon, lieu unique de biodiversité et désormais classé à l’UNESCO !

… Une célébrité historique des Hauts de France ? Jean Bart : corsaire dunkerquois sous Louis XIV. Parce qu’il faut vivre le spectacle émouvant de milliers de carnavaleux un genou à terre entonnant la Cantate à Jean Bart.

… Un artiste des Hauts de France ? Ronny Coutteure : acteur-poète-bièrologue dont on retiendra les moustaches, les lunettes rondes , la bonhomie et l’estaminet-théâtre ouvert dans le Nord qu’il aimait tant.

…Un monument des Hauts de France ? Un beffroi : édifice historique caractéristique des Hauts-de-France et dont les 23 exemples de la région, tous plus différents architecturalement, sont également classés à l’UNESCO.

…Une manifestation culturelle des Hauts de France ? Les Fêtes de Gayant : sortie annuelle de la famille de géants de Douai, existant depuis 1530 et dont la tradition est elle aussi classée à l’UNESCO. Immanquable !

…Une spécialité culinaire des Hauts de France ? Une soupe à l’ail… fumé d’Arleux !

…Un sportif ou une équipe sportive des Hauts de France ? Le Racing Club de Lens, bien sûr pour son public ! Impossible de ne pas frissonner en voyant un stade Sang et Or chanter Les Corons !

5 Mai

1000 & UN Loisirs prestataire du Conseil départemental du Nord

Le Conseil départemental du Nord vient de retenir notre offre dans le cadre des séjours de vacances adaptés proposés aux mineurs et jeunes adultes en situation de handicap mental dépendants de l’Aide sociale à l’Enfance (ASE).
Après le Pas-de-Calais, 1000 & UN Loisirs devient donc prestataire officiel du Département du Nord. Nous sommes très honorés par cette marque de confiance. À travers cette notification, c’est notre savoir-faire et la qualité du projet portés par l’ensemble de nos acteurs qui sont ainsi valorisés.